Quelles démarches pour vendre son appartement à Lit-et-Mixe ?

chalet d'alpage
Vente de chalet d’alpage : comment bien choisir sa localisation ?
juin 22, 2022
Vendre un appartement

Pour vendre un bien immobilier, il faut s’assurer que tous les papiers soient en règle. Plusieurs diagnostics immobiliers sont donc obligatoires, surtout qu’ils rentrent dans les frais du propriétaire. Que faire pour un appartement à Lit-et-Mixe ? Tout commence par une étude de marché. Vous devriez estimer le bien en l’état. Les documents relatifs à l’accord de copropriété et les actes notariés divers sont aussi à prévoir. Tout dépend encore de la régularité du bien au niveau paperasse. Quelles étapes suivre alors ?

Estimation du bien auprès d’une agence immobilière

Généralement, pour vendre son appartement, il faut faire appel à une agence immobilière. Un agent va donc passer chez vous et réaliser un bilan. Cette étude sur terrain permet d’analyser les atouts et les points faibles de votre appartement. Il va vérifier que tous les papiers sont en règle. Dans le cas contraire, il va vous demander de les régulariser. Il se base ensuite sur les prix appliqués à Lit-et-Mixe pour donner une fourchette de prix. Actuellement, cela peut se faire sur internet. Plusieurs agences ont un site web, lequel propose une estimation de bien en ligne. La plateforme cote-landes-immobilier.com en est une. Cela vous évite les allers et retours divers ou l’attente de la descente. C’est d’autant plus pratique sachant que l’estimation ne prend pas beaucoup de temps. Encore une fois, l’évaluation se fera en fonction des informations fournies et des copies de certains papiers. Viennent ensuite les réhabilitations diverses, si nécessaire, avant la mise en vente proprement dite. Après quelques visites, vous devriez recevoir une offre d’achat.

Les différents diagnostics à réaliser 

Les acheteurs cherchent des appartements à Lit et Mixe, oui, mais des biens habitables et correctes. Ils doivent tous répondre à des normes de salubrité, de sécurité et de qualité. Un appartement remis à neuf est ainsi plus facile à vendre qu’un appart qui a besoin d’un grand rafraîchissement. Dans tous les cas, vous devriez présenter un certificat de performance énergétique ou un CPE. Il est même obligatoire. Si vous n’en avez pas, il faut réaliser un diagnostic de performance énergétique et d’isolation. Il en est de même pour les raccordements électriques et le chauffage. Les installations doivent répondre aux normes actuelles. Sinon, la mise en conformité est indispensable. Cela est également valable pour les problèmes de salubrité, notamment l’humidité aux portes et fenêtres. Il y a aussi l’impôt sur la plus-value. Vous devriez vous en acquitter si l’acquisition s’est faite dans les 5 ans. La quittance est d’ailleurs obligatoire pour la vente de votre logement.

Les frais à prévoir 

La vente d’un bien implique des frais supplémentaires, ceux de la mise en vente, le remboursement du prêt ou la levée de l’hypothèque. Les frais d’agence sont les premiers de la liste puisque vous avez fait appel à un agent immobilier. Il est à 2 % ou 5 % du prix, parfois même de 15 %. Si vous avez effectué un crédit pour l’achat, le remboursement doit être effectif avant la vente. En fait, vendre un appart à Lit-et-Mixe signifie que le bien est déjà libre de toute hypothèque. Les indemnités de remploi sont donc à prévoir ainsi que les intérêts. Cela équivaut à la mainlevée de l’hypothèque. Comme une hypothèque court pendant 15, voire 20 ou 30 ans, vous devriez aussi payer les frais de mainlevée d’hypothèque. Votre notaire, même votre agence immobilière, peut vous aider. Contacter le notaire est cependant la meilleure solution puisqu’il faut acter cette mainlevée. Le prix de cet acte étant à 0,8 % de l’emprunt initial. Si vous comptez acheter un autre bien en même temps, un transfert de crédit peut être considéré. Évidemment, vous devriez demander les informations nécessaires à la banque.

Cas spécifique d’un appartement à vendre

Un appartement fait partie d’une copropriété. Pour vendre un appartement dans les Landes donc, vous allez rassembler tous les documents nécessaires au transfert de propriété. Il s’agit des procès-verbaux, du diagnostic technique global, du règlement de copropriété, de la fiche synthétique de copropriété, etc. Les documents comptables étant les plus importants. Ils doivent être réunis avant la date de la signature effective de la vente, parfois même de la promesse de vente. Le syndic devrait vous orienter à ce sujet. Vous pouvez les envoyer par mail pour gagner du temps si l’acquéreur l’accepte. Le solde de tout compte doit donc être fait préalablement à la mise en vente ou à la signature. À noter qu’après la vente, vous devriez assurer le transfert auprès du syndic. Même si le notaire se charge déjà de cette étape, vous pouvez le préciser à la signature de l’acte de vente. Pour information, il va envoyer un courrier contenant les identités du nouveau propriétaire et ses contacts. En cas de mandat, ses identités et contacts y seront mentionnés. Les conditions de remboursement du prêt collectif vont y être inscrites aussi, surtout s’il est en cours. Le syndicat des copropriétaires a besoin de ces renseignements.